Zoom sur les types de motorisation de portail

La motorisation de portails est un système d’ouverture vraiment pratique : elle permet d’ouvrir et de fermer le portail sans avoir à descendre de la voiture. Une simple pression sur une télécommande, un interrupteur à clé ou un bouton poussoir et le tour est joué ! D’autant plus qu’il existe aujourd’hui différents types de motorisation.

La motorisation à vérins

Elle représente la solution la moins coûteuse pour motoriser un portail. Elle présente une force de traction extrêmement puissante, donc fortement déconseillée aux portails en bois, en PVC ou en aluminium. Ainsi, la motorisation à vérins ne convient uniquement qu’aux portails lourds et solides (de préférence en acier).

La motorisation à bras articulés

Comme son nom l’indique, ce type de motorisation ouvre et ferme le portail en reproduisant le mouvement du bras humain. Facile à installer, la motorisation à bras articulés représente la solution la plus simple si on possède déjà un portail. D’autant plus qu’elle est dotée d’un excellent rapport qualité-prix.

La motorisation à roue

La solution idéale si le portail est installé en pente ! La motorisation se fait grâce à un moteur et des roues, fixés sur chaque vantail, qui permettent l’ouverture et la fermeture automatique du portail. Elle représente le système de motorisation le plus économique, car elle ne fonctionne qu’avec une arrivée électrique de 12 ou 24 V et peut même fonctionner au solaire.

La motorisation enterrée

Le système de motorisation de portail le plus top ! Mais le plus cher aussi, car la motorisation est directement placée et enterrée au pied de chaque vantail, près des piliers. Elle exige ainsi des travaux de maçonnerie et ne convient uniquement que pour les portails neufs.

La motorisation intégrée au portail

Elle est caractérisée par un mécanisme directement situé dans les montants verticaux des vantaux. Très facile à installer, ce type de motorisation ne nécessite pas de travaux de maçonnerie.

La motorisation de portail coulissant

Guidé par crémaillère au sol ou autoportant, ce type de motorisation est vraiment très pratique. D’autant plus qu’il s’adapte sans problèmes à des portails déjà installés.

Et pour un portail hautement sécurisé, il est indispensable d’installer une photocellule. Celle-ci se chargera de stopper la fermeture ou l’ouverture du portail si elle détecte un obstacle. L’installation de photocellule est obligatoire sur tout portail motorisé. À savoir que cet appareil pratique et facile à installer se décline en un large choix de formes, taille et dimensions afin de s’adapter parfaitement à n’importe quel modèle de portail.

Consulter plus d’accessoires de motorisation de portails sur http://www.spareka.fr/motorisation-de-portail.