Travaux de toiture : comment assurer la sécurité de l’intervenant

Travailler sur le toit expose l’intervenant au risque de la chute dans le vide, qui dans certains cas pourrait lui être fatal. En effet, pour limiter ce risque, il a le devoir de prendre toutes dispositions nécessaires afin d’assurer sa sécurité. Que ce soit pour monter ou pour se déplacer sur le toit, il doit particulièrement être vigilance. Néanmoins, il y a moyen de prévenir les accidents. Découvrez-les dans cet article.

Les préalables aux travaux de toiture

Les travaux de toiture ne s’improvisent pas ! Recourir à l’aide d’un couvreur professionnel est fortement recommandé. En effet, ce professionnel dispose d’une connaissance large en matière de toiture, de la compétence et du savoir-faire nécessaire pour garantir un travail de qualité. Aussi, il est à même d’assurer sa sécurité et celle des personnes aux alentours de la zone d’intervention.

Pour revenir à la sécurité de l’intervenant, il faut tenir compte des conditions météorologiques avant d’engager les travaux. En cas de fortes intempéries, il est déconseillé de monter sur le toit car les risques sont à leurs summums. En effet, les vents violents et la pluie déstabilisent l’équilibre de l’intervenant et rendent le support glissant. Ainsi les travaux deviennent impraticables.

Outre cela, l’intervenant doit s’équiper d’un équipement de protection individuel ou EPI. Globalement, ce dernier comprend : un casque de protection, des gants de protection, un harnais de sécurité, de chaussures antidérapantes et de la tenue adéquate. Cette dernière doit faciliter les mouvements sur la toiture. Aussi, il faut veiller à ce que l’EPI soit en bon état avant de s’en servir.

Enfin,  utilisez une échelle bien stable pour monter sur le toit. Notez que la majorité des accidents de toiture sont causés par l’utilisation de l’échelle plutôt que par les déplacements en  hauteur.

 

Monter sur le toit et se déplacer en hauteur : comment s’y prendre ?

Notez que les travaux de toiture se font en équipe. La présence de plusieurs personnes sur le chantier n’accélèrera pas seulement la réalisation des travaux, cela permet d’intervenir rapidement en cas d’accident. Toujours est-il que le meilleur moyen de prévenir les risques est d’engager un professionnel tel que ce couvreur expérimenté dans le Indre et Loire pour réaliser l’opération. En effet, grâce à la formation qu’ils ont reçue, ils maitrisent parfaitement le déplacement en hauteur.

Monter sur le toit

Pour monter sur le toit, servez-vous d’une échelle bien stable. Utilisez de préférence une échelle de couvreur. En plus d’offrir une meilleure protection à votre toiture, elle garantit une sécurité optimale. En effet,  cette échelle est équipée d’une barre d’appui qui permet la répartition de son poids sur l’ensemble de la couverture. Un crochet de faîtage courbé (crosse) est présent à son extrémité haute pour sa fixation au faîtage. Aussi, elle est équipée de roulettes qui permettent de la faire rouler jusqu’au faîtage.

Si vous ne disposez pas d’une telle échelle, demandez l’aide d’une personne pour maintenir l’échelle lorsque vous montez sur le toit. Veillez à ne pas l’appuyer contre les gouttières pour ne pas endommager celles-ci. Pour encore plus de stabilité, sanglez l’échelle à un point d’ancrage solide. Vous pouvez aussi l’équiper d’un stabilisateur.

Le déplacement sur le toit

Le déplacement sur le toit est assuré au moyen d’une corde de travail qui passe par-dessus le faîtage et est sanglé à un point d’ancrage. Cet élément est fixé au toit à l’aide de 10 clous sur le côté opposé de la zone d’intervention, et permet à l’intervenant la fixation d’un mousqueton ou d’une manucroche. En fait, la corde de travail sera fixée à deux points d’ancrage grâce à des anneaux d’ancrage ou à des sangles réglables. Cette corde sera par la suite liée à la longe de l’harnais de sécurité. Veillez à installer également un protège-corde au niveau du faîtage pour le protéger des frottements.