Comment traiter une toiture en fibrociment ?

Une toiture en fibrociment est une toiture robuste, étanche et esthétique. Si la toiture est construite avant l’année 1997, la présence de l’amiante dans les plaques de fibrociments qui composent le revêtement de la toiture est certaine.  Après cette année, l’utilisation de l’amiante dans la fabrication des plaques fibrociment est strictement interdite. L’amiante n’est pas dangereux si les plaques de fibrociments sont bien conservées.

Remplacer une toiture en fibrociment

Les deux raisons qui pourraient nécessiter le remplacement d’une toiture en fibrociment sont :

  • Comme dit ci-dessus, la toiture est composée de plaques fibrociments construite avant l’année 1997 contiennent de l’amiante. Quand cette dernière a été considérée comme étant cancérigène, son utilisation dans la fabrication des plaques fibrociments est interdite par la loi. Il est à noter que les panneaux de fibrociment qui contiennent de l’amiante ne sont pas dangereux s’ils sont encore en bon état. Par conséquent, les poussières d’amiante ne sont pas susceptibles d’être présentes. Pour éviter que l’amiante présente un danger pour la santé, il faut donc garder ces panneaux toujours en bon état. Pour ce faire, il faut les confiner dans du ciment pour que les poussières d’amiante ne puissent pas s’en échapper. Dans le cas contraire, c’est-à-dire, les panneaux de fibrociments sont en mauvaise état, le remplacement de la toiture est la seule option qui se présente à vous.
  • Lorsque les plaques fibrociments ne peuvent plus assurer l’étanchéité de la toiture, le remplacement de la toiture s’impose.

Les travaux nécessaires pour une toiture en fibrociment construite avant 1997

Ces travaux consistent à éviter la dispersion des poussières d’amiante contenu dans les plaques fibrociments. Il est à noter que ces travaux doivent être effectués par des professionnels qui disposent d’un agrément désamiantage tel que ces artisans couvreurs dans le 95. En effet, les poussières d’amiante peuvent causer du cancer des appareils respiratoires et digestifs. Pour éviter la survenance de ces maladies, il faut donc effectuer des travaux qui s’opèrent par :

  • Une dépose : Cette tache consiste d’abord à enlever minutieusement  les plaques de fibrociment  pour ensuite les déposées sur une palette. Elles doivent  être enveloppées dans deux couches de film plastique spécifique afin d’être envoyées dans un centre de traitement spécialisé.
  • Un confinement  qui tend à recouvrir la toiture en fibrociment avec un composé étanche tel que le bitume et le ciment qui va contenir les poussières d’amiante et les empêche de se répandre.

Après l’exécution de ces travaux, que ce soit une dépose ou un confinement, les travaux de pose d’une nouvelle toiture pourraient être effectués.