Les TinyHouses : Une tendance sur les chapeaux de roues !

Et si vous troquiez votre appartement ou votre maison contre une adorable habitation sur roue ? Oubliez les caravanes et camping-car passés de mode, et découvrez les TinyHouses, ces incroyables maisons miniatures, installées sur des remorques. Avec elles la route s’ouvre sur le pas de votre porte.

Pourquoi les TinyHouses séduisent ?

Les TinyHouses ne vous disent peut-être rien, mais pour beaucoup de français c’est un mode de vie qui fait rêver. Et ce n’est pas forcément étonnant quand on sait que de plus en plus de personnes s’intéressent à la décroissance ou aux modes de vie alternatifs. La Tiny House c’est l’alliance d’une vie nomade et réduite à l’essentiel. Et oui, avec moins de 3 mètres de large et une longueur maximale de 12 mètres, on n’emporte que l’essentiel ! Le mouvement des TinyHousesa commencé aux Etats-Unis et aujourd’hui il fait de plus en plus d’adeptes, notamment en Europe.

Qui sont les TinyHousers ?

Loin d’être des marginaux réfractaires, les personnes habitant dans des TinyHouses sont souvent très heureux de partager leur expérience. Les profils sont très divers : globe trotteuse en quête de liberté, famille avec enfants, jeunes actifs qui travaillent à domicile, etc.

Comment fabriquer sa Tiny House ?

On compte une bonne dizaine de fabricants de TinyHouses en France mais il est tout à fait possible, et c’est même la tradition, de construire votre Tiny House vous-même. C’est un projet chronophage (environ 5 mois en travaillant tous les week-ends) mais le résultat est époustouflant ! Voici les principales étapes de la construction d’une Tiny House :

  • Entamer la réflexion : définissez clairement votre projet et vos besoins. Si nécessaire, discutez avec des gens qui vivent déjà en Tiny House, leurs retours seront précieux.
  • Élaborer les plans : à l’aide de sites spécialisés dans la visualisation d’espaces, créez les plans de votre future Tiny House. Cette étape est très technique mais une fois lancé, on en comprend vite les mécanismes.
  • Trouver la remorque : la remorque est l’élément principal d’une Tiny House car c’est sur celle-ci que va reposer votre future maison. C’est le moment de vous référer à vos plans et à la législation en vigueur en France, pour être sûr de faire le bon choix.
  • Se lancer dans la construction : cette phase sera la plus longue, il vous faudra devenir à la fois architecte, plombier et électricien. De beaux défis en perspective, mais aussi un moyen de créer un espace entièrement à votre image. La problématique majeure étant le poids de votre Tiny House : on oublie la charpente métallique industrielle et on se concentre sur le bois et les matériaux légers.
  • Équiper son chez-soi : toilettes sèches, lit en mezzanine, placards encastrés dans les escaliers, l’aménagement d’une Tiny House est assez spécifique. Il faut réfléchir à deux aspects essentiels de la vie en Tiny House : l’énergie et la place. À vous de vous montrer astucieux et sinon visitez les sites de TinyHousersbloggers, qui sont pleins de conseils utiles.
  • Tout lâcher : s’installer en Tiny House s’est embrassé un tout nouveau style de vie. Moins de stress, plus de liberté et un mode de vie sain, voilà tout ce que vous promet la Tiny House. Alors, prêt à sauter le pas ?

 

Les TinyHouses dans la presse :

« Les « tinyhouses », des mini-maisons écolo pour une maxi-liberté », l’Express

 « Vivre dans une « tiny house », ces maisons minuscules qui offrent une grande liberté », Le Monde