Rénovation de toiture : les questions qui sont posées incessamment par les propriétaires

La rénovation de toiture est à la fois une opération complexe et coûteuse pourtant elle est indispensable pour assurer l’étanchéité de cette structure, d’une part, et pour garantir le confort de ceux qui vivent dans l’immeuble d’autre part. Une multitude de questions sont posées de manière répétitive par les propriétaires lorsqu’on leur annonce qu’il est temps de procéder à une rénovation du toit. Dans cet article, nous essayerons de donner des réponses à certaines d’entre elles.

Rénovation partielle ou rénovation totale, avez-vous le choix ?

Cette question triture les propriétaires depuis toujours. La seule solution est de contacter un artisan spécialisé en toiture tel que ce couvreur dans les Bouches du Rhône pour que celui-ci effectue un diagnostic précis. Ce diagnostic déterminera de la rénovation à faire.

Selon l’état de votre toiture, il prescrira des travaux : nouvelle installation d’isolation, rénovation de la couverture, amélioration ou remplacement de charpentes, remplacement partiel de tuiles.

Si les dégâts inquiètent votre couvreur tels que la menace de délabrement, la détérioration évidente d’une grande partie de la charpente ou le détachement d’une majorité des tuiles, des ardoises ; il vous conseillera de procéder à une rénovation totale. Et vous devriez vous y faire puisque cela concerne votre sécurité et celle de vos proches.

Les problèmes majeurs qui obligent le propriétaire à effectuer une rénovation totale

Outre le fait que la couverture est entièrement abîmée, d’autres facteurs peuvent également obliger un propriétaire à procéder à une rénovation totale de sa toiture. Il en est ainsi du fléchissement des moises, qui est une destruction totale de la charpente.

Les moises sont souvent sujettes aux attaques des insectes et de l’eau. Avec quelques failles dans l’évacuation des eaux, le bois des moises peut être affecté par une humidité. Cette humidité ramollit le bois et avec l’action répétée des insectes rongeurs de bois, vous pourriez avoir besoin de remplacer vos moises. Dans d’autres cas, le fléchissement des moises peut être dû à une médiocrité durant la construction. Elles n’ont pas été préparées à supporter une lourde charge : elles fléchissent. Dans ces cas, appelez votre couvreur professionnel. Il vous détaillera les étapes à suivre pour le remplacement complet desdites structures.

Rénovation de toiture : faut-il obligatoirement contacter un architecte ?

Selon le type et l’ampleur des travaux que vous désirez entreprendre, vous ferez appel à l’architecte. Les travaux de rénovation ne nécessitent pas cette mesure. Ils peuvent se faire par l’intervention unique du couvreur professionnel. Les cas cités suivants relèvent du domaine du couvreur professionnel : l’isolation, la charpente, le recouvrement et les problèmes liés à la toiture.

Par contre si, durant ce projet de rénovation vous décidiez de changer complètement la structure de votre toiture, vous appellerez l’architecte impérativement. Une nouvelle forme de toiture, des améliorations suivies d’aménagement, des lucarnes à ajouter, fiez-vous toujours aux professionnels pour éviter les mauvaises surprises. Ils pourront aussi vous conseiller dans la budgétisation et dans les réalisations à faire selon vos moyens et selon vos goûts. Vous ne serez pas déçu par leurs conseils et leur expertise. Votre toiture mérite une attention particulière, elle assure votre sécurité personnelle, mais elle est aussi l’image de votre maison.

Comment faire pour évaluer le montant de la rénovation de sa toiture ?

Il va de soi que la rénovation partielle et celle dite intégrale ne sont pas tarifées de la même manière puisque l’étendue même des travaux n’est pas identique. Toutefois, pour que vous puissiez avoir une certaine idée du budget que vous devez prévoir à cet effet, nous vous proposerons des prix de basés sur le mètre carré.

Ainsi pour la couverture, les matériaux sont proposés à des prix situés entre 50 à 120 euros. La pose, elle nécessite au moins 120 euros le m². Enfin, dans le cas où il est indispensable de remplacer la charpente, prévoyez en moyenne 15 000 euros.