Le peintre en bâtiment, plus qu’un artisan, un artiste

Un peintre en bâtiment a comme principale mission de peindre les murs, les façades et le plafond d’un bâtiment. Son travail se résume à préparer les supports (bois, béton, plâtre…) et à appliquer les enduits, les peintures, les vernis et les papiers peints sur les surfaces intérieures et extérieures d’une propriété privée ou professionnelle.

Son travail

Cet artisan intervient en dernier lieu, dans les travaux de construction ou de rénovation, pour rehausser l’apparence finale d’un bâtiment. Avant de réaliser les travaux de peinture, il est à même d’effectuer différents travaux comme la préparation du mur, le ponçage, le sablage, le brûlage et le bouchage des trous. De nature perfectionniste et ayant un grand sens de l’observation, il repère les imperfections qui ternissent l’état d’un support (façade, mur…) et planifie les actions correctives pour corriger les problèmes. Après les travaux préparatoires, il prépare la peinture et applique les enduits sur les parties intérieures et extérieures de la propriété. Le montage des échafaudages, l’installation des tables et des échelles font partie intégrante de son travail. Par ailleurs, il peut aussi effectuer des travaux en hauteur.

Ses outils

Un peintre en bâtiment devrait être équipé d’un outillage complet et porter une combinaison spécifique (harnais de sécurité, gants, casque…) pour se protéger et pour ne pas se salir. Voici quelques-uns des équipements et des outils que cet artisan devrait, en principe, toujours avoir sur lui :

  • Les équipements et les produits

Un peintre en bâtiment compétent s’équipe de produits indispensables comme le plâtre, le calfeutrant, la peinture (au latex, acrylique, anticorrosion, etc.) et le stuc. Il peut aussi utiliser d’autres produits comme le papier de verre et les enduits de rebouchage.

  • Les pinceaux

Ronds ou plats, les pinceaux sont les instruments de prédilection des peintres en bâtiment. Ils existent en plusieurs formats (1/2 pouces et 3 pouces) et servent généralement à appliquer les couches de peinture.

  • Les rouleaux

Ce professionnel maîtrise parfaitement l’utilisation des rouleaux (méché, texturé, microfibre, mousse, polyamide, frisé…). Ce matériel sert à peindre le crépi et les surfaces lisses comme les portes, les volets et les portails. Il est aussi utilisé pour peindre les fenêtres et les plinthes.

  • Les pistolets pulvérisateurs

Lorsque le peintre en bâtiment travaille sur de grandes surfaces, il peut utiliser des pistolets pulvérisateurs (sans air ou de gros calibre) pour obtenir une finition extrêmement soignée. Cet équipement permet de réaliser un travail rapide et d’obtenir un excellent résultat.

Ses formations et diplômes

En France, un peintre en bâtiment professionnel a suivi une formation auprès du Centre de formation d’apprentis pour obtenir les diplômes CAP et le BP. Il peut aussi avoir suivi une formation au lycée d’enseignement professionnel LEP ou bien avoir fait un stage de formation dans un centre AFPA. Lorsque vous engagez un peintre en bâtiment, assurez-vous qu’il est titulaire d’un diplôme valide délivré par un de ces institutions.

En fonction du cursus académique que cet artisan a suivi, il peut également être qualifié pour réaliser des travaux de décoration intérieure et de rénovation de façade.