Une nouvelle chaudière : investir pour mieux économiser

L’hiver approche  et il est apaisant d’être au chaud chez soi pendant cette période. Mais imaginez un instant qu’après ses quinze ans de bons et loyaux services, votre chaudière tombe en panne… Misère ! Il est préférable d’anticiper et de changer de chaudière lorsque celle-ci se fait vieille avant qu’elle ne tombe en panne. D’une pierre deux coups : vous disposerez d’une nouvelle chaudière plus performante mais vous réaliserez aussi des économies sur votre facture de chauffage.

Pourquoi remplacer sa chaudière alors qu’elle fonctionne encore ?

Détrompez-vous, il ne faut pas attendre que votre chaudière rende l’âme pour en installer une neuve. Comme tous les appareils électroménagers, la durée de vie de votre chaudière est limitée. Une chaudière dure entre 15 à 25 ans, un entretien régulier contribuant à une durée de vie plus longue. Plus vous conserverez votre vieille chaudière, plus la recherche de pièces de rechange deviendra difficile en cas de dysfonctionnement. D’un autre côté, les pannes peuvent être de plus en plus fréquentes. Vous pouvez par exemple avoir des fuites, la chaudière s’allume mais impossible d’avoir la température adéquate… Vous préférez peut-être payer de petites réparations mais celles-ci, à la longue, vous coûteront plus cher que l’installation d’une nouvelle chaudière.

De plus, les anciens modèles sont réputés pour être énergivores notamment les chaudières au fioul alors que les chaudières de la nouvelle génération allient performance et maniabilité et sont moins polluantes. Avec les modèles récents, vous pourrez faire jusqu’à 50% d’économies sur votre facture d’énergie tout en améliorant votre confort et sécurité. Il faut, par ailleurs, reconsidérer vos besoins en chauffage si un membre de la famille quitte le domicile. Vous aurez peut-être besoin d’une chaudière moins puissante. Dans tous les cas, en anticipant le remplacement de votre chaudière, vous pouvez choisir avec soin la nouvelle, sans précipitation.

Quels avantages pourrait-on tirer du remplacement de sa chaudière ?

Lorsque vous remplacez votre vieille chaudière par un modèle plus récent, vous pouvez solliciter, sous certaines conditions, une aide financière. Cette aide peut s’obtenir sous forme d’une prime ou d’un crédit d’impôt, mais demander les deux est également possible. En effet, votre projet d’installer une nouvelle chaudière énergétiquement plus performante, comme la chaudière gaz à condensation ou celle à granulés de bois, sera récompensée par une Prime Énergie qui vous sera versée par chèque.

 

Un crédit d‘impôt est également accordé sur le montant des travaux d’installation. Il s’agit du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Ce n’est pas tout, pour diminuer votre facture, le taux de Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) a été réduit par l’État en ce qui concerne les équipements de rénovations énergétiques. Pour les foyers les plus modestes, l’Agence Nationale de l’Habitat offre également une aide pour tout changement de chaudière visant une amélioration énergétique.

Quel type de chaudière faut-il choisir ?

Il est d’abord indispensable d’identifier vos besoins en matière de chauffage, la surface de votre habitation, mais également le budget dont vous disposez. Vous pouvez effectuer vous-même le devis ou faire appel à un professionnel qui se chargera de faire un audit énergétique.

On distingue plusieurs types de chaudières en vente selon leur performance et la source d’énergie. Mais pour bénéficier des aides financières lors des travaux de remplacement ou même lors de l’achat de sa nouvelle chaudière, il faudra se tourner vers les modèles jugés plus économiques et moins énergivores. On parle des chaudières à condensation, qu’elles soient au gaz ou au fioul, elles permettent d’obtenir un rendement optimal. Si votre maison est reliée au gaz de la ville, c’est celle qu’il vous faut. Dans le cas contraire, choisissez la chaudière à granulés de bois ou pellets, une option économe et écologique, car elle fusionne performances et respect de l’environnement. De plus, le granulé est une énergie renouvelable.

Notez également que votre chaudière devra également être fournie et installée par une entreprise professionnelle certifiée Responsable Garant de l’Environnement (RGE) afin de bénéficier des aides et avantages fiscaux.