La maison contemporaine et le crédit d’impôt

La maison contemporaine désigne une construction à mi-chemin entre le moderne et le traditionnel, et généralement construite avec des matériaux mixtes tels que la pierre, le bois, l’aluminium et/ou le verre.

La maison contemporaine : une construction naturellement économe en énergie

La maison contemporaine se démarque des constructions design et traditionnelles par un certain nombre de caractéristiques propres (toit-terrasse, assemblage de multiples volumes, importance des éléments vitrés et de la transparence…). Une des caractéristiques les plus importantes est le fait que ce type de construction est naturellement économe en énergie. La maison contemporaine est, en effet, construite suivant les normes de la RT 2012 (Règlementation Thermique 2012). Elle présente ainsi :

  • Une isolation optimisée,
  • Une bonne étanchéité à l’air, notamment aux endroits sensibles tels que les portes et les fenêtres,
  • Une ventilation contrôlée permanente pour assurer le confort et la qualité de l’air,
  • Une orientation qui favorise la lumière naturelle,
  • L’utilisation d’énergies renouvelables pour le chauffage, le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire (chauffage à bois…).

Bénéficier d’un crédit d’impôt pour la construction d’une maison contemporaine

En accord avec la RT 2012, la construction d’une maison contemporaine permet de bénéficier du crédit d’impôt 2015 (CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Mis en place par l’État afin de soutenir le développement des énergies renouvelables, ce crédit d’impôt permet de profiter d’un avantage fiscal de 30% concernant les coûts de travaux d’économies d’énergie tels que :

  • L’isolation des murs, des planchers et de la toiture de la maison,
  • L’isolation des portes et fenêtres (ex : installation double ou triple vitrage),
  • L’acquisition de matériaux d’isolation thermique,
  • L’acquisition d’appareils de chauffage et de régulation de chauffage,
  • La pose d’équipements de production d’énergie fonctionnant à partir d’énergies renouvelables (ex :chaudière à granulés de bois…).

Certaines conditions doivent être remplies afin de pouvoir bénéficier du crédit d’impôt lors de la construction d’une maison contemporaine. Il faut que la maison contemporaine soit construite dans le but de servir de résidence principale. Sinon, le propriétaire doit également faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser les travaux d’économie d’énergie.