Que faut-il savoir sur la sous-toiture d’une maison ?

La sous-toiture est un élément de protection de la couverture de votre maison qui servira à la rendre plus étanche contre les infiltrations ou fuites d’eau. Sa combinaison avec le pare-vapeur permet à la sous-toiture d’offrir une bonne isolation du toit.

La sous-toiture assure plusieurs fonctions à votre maison dont :

  • Favorise la résistance aux tempêtes
  • Améliore l’étanchéité à la poussière
  • Permet d’améliorer et conserver l’isolation de la toiture
  • Évacue l’eau de condensation

La sous-toiture préserve la charpente des infiltrations de poussière, de neige poudreuse, d’insecte et autre. Entre autre,  elle recueille les eaux de pluie ou la neige fondue et dirige celles-ci vers l’extérieur.

La pose d’une sous-toiture

La pose d’une sous-toiture est une tâche complexe demandant de l’expertise et des outils appropriés. Ainsi, nous vous conseillons de faire appel au couvreur 31. Pour garantir une étanchéité parfaite, les sous-toitures devront être toujours posées en respectant un chevauchement bien défini. Ce dernier sera déterminé par la pente de votre toiture. Afin d’améliorer l’étanchéité au vent de la toiture et de mieux protéger l’isolation contre les courants d’air froid, le collage des raccords en cas de chevauchement est fortement recommandé.

Quelques conseils professionnels

Il faut toujours se préoccuper des finitions au niveau des chevauchements et des interruptions de toiture. Veillez à ce que la sous-toiture présente une finition étanche à la pluie et au vent, afin que la poussière et la neige poudreuse ne puissent jamais provoquer des dégâts sous la sous-toiture. En cas de pentes de versant différentes, pliez la sous-toiture à hauteur de l’arêtier du versant de toit présentant la plus forte pente vers le versant présentant la pente la plus faible.

Les différents matériaux de sous-toiture

Il faut bien choisir ses matériaux de sous-toiture en prenant en compte des aspects techniques, la durée de vie, l’entretien et le coût du matériau. Solliciter toujours les services d’un couvreur afin d’avoir un résultat satisfaisant répondant à vos attentes et aux différentes normes prescrites.

Le panneau en fibre de bois rigide : fabriqué à base de déchets de bois et de sciure non traités. Les panneaux en fibre de bois rigides garantissent une étanchéité optimale à l’eau et au vent tout en étant accessibles à la vapeur. L’étanchéité à l’eau est assurée par une imprégnation de bitume ou de latex. Ces panneaux isolants seront installés sur toute la charpente afin d’exclure tout pont thermique.

Le panneau en fibrociment : le moins cher que les autres matériaux sur le marché. Néanmoins, il est cassant et fragile, ce qui implique une complication lors de sa mise en place. De plus, les panneaux en fibrociment sont moins étanches au vent, isolent moins bien et s’affaissent avec le temps.

Le panneau d’isolation thermique : pour une bonne isolation thermique, une inertie thermique et une ouverture à la vapeur. On y trouve la cellulose, le chanvre, les fibres de bois, la laine de verre et la laine de roche, etc.

La membrane étanche au vent : comme son nom l’indique, c’est un système qui protège essentiellement contre les vents. Une alternative à la sous-toiture en panneau de fibre de bois. Une membrane en plastique et non classique, elle doit être ouverte à la vapeur pour pouvoir utiliser du bois non traité en charpente.

Pour bénéficiez d’un travail bien fait en matière de sous-toiture, nous vous conseillons de toujours contacter un couvreur ou une entreprise de toiture professionnelle. Ainsi, vous profiterez d’un rapport qualité/prix mais également d’une prestation réussie répondant à la règle de l’art et à vos attentes.