Faire construire sa maison

Vous avez craqué pour un terrain, votre banque a dit oui au prêt, les plans sont faits, les travaux peuvent enfin commencer. Le choix du constructeur est primordial et vous y avez sûrement beaucoup réfléchi (vous devez notamment impérativement vous assurer que le constructeur dispose d’une assurance décennale pour les travaux) … mais même une fois ce choix fait, le travail est loin d’être terminé pour vous, futurs propriétaires.

Les étapes clés avant de démarrer la construction

Une des dates clés de votre chantier est son commencement : la date d’ouverture du chantier doit, en effet, faire l’objet d’une déclaration en mairie et votre permis de construire doit être affiché sur ledit chantier. C’est à partir de cette date que les délais d’exécution inscrits dans votre contrat avec le constructeur commencent à courir. Après la publicité de votre permis de construire sur le chantier, les travaux doivent commencer dans les deux ans, sinon votre permis risque d’être annulé.

Soyez présents sur le chantier !

Sans harceler votre constructeur ou passer vos journées sur le chantier à surveiller le travail des ouvriers, vous devez visiter votre chantier. Vous pouvez définir tout cela dans le contrat avec le constructeur. Par exemple, vous pouvez convenir d’une visite sur le chantier avant chaque appel de fonds pour constater l’avancement des travaux. Le cas échéant, vous devez faire constater immédiatement par un spécialiste (au moyen d’une lettre recommandée par exemple) tout dégât ou non-respect des normes.
Vous pouvez trouvez le bon artisan pour votre projet sur le site
L’annuaire des spécialistes de la construction de maison

Les dernières vigilances

Lors de la fin du chantier, il est conseillé d’établir un procès-verbal et d’y consigner toutes vos remarques et réserves sur les travaux. Lors de la visite finale, n’hésitez pas à passer votre nouvelle maison au peigne fin, extérieur comme intérieur. Les enduits, le bon fonctionnement des éclairages, les sanitaires, les moindres finitions … rien ne doit échapper à votre œil !
Si de trop nombreux défauts sont remarqués, vous pouvez bloquer le solde de la facture payable à la livraison du chantier. La trace écrite, grâce à votre procès-verbal vous permettra d’argumenter en ce sens.
Si tout est conforme à vos attentes, il ne vous reste plus qu’à tourner la clé dans la serrure et à profiter de votre nouveau domicile.