Comment entretenir un parquet ?

Un parquet en bois confère beaucoup de charme et d’esthétisme à une pièce. Il lui donne une touche chaleureuse, raison pour laquelle bon nombre de foyers l’ont adopté. Néanmoins, il demande des soins et de l’entretien réguliers, quel que soit votre type de parquet : ciré, vitrifié ou huilé.

L’intérêt de l’entretien d’un parquet

L’entretien du parquet est essentiel pour préserver sa beauté et pour le garder le plus longtemps possible en bon état. Il demande des soins particuliers d’autant plus que le bois est beaucoup plus sensible à l’eau et aux rayures.

Cette opération n’est pas compliquée, cela dépend aussi de la finition appliquée. Que vous ayez un parquet vitrifié, huilé ou ciré, l’entretien n’est pas le même. L’intervention d’un professionnel comme MTS Parquet vous assure un travail de haute qualité et à la hauteur de vos attentes. Il maîtrise parfaitement l’entretien adapté à chaque type de parquet.

Comment entretenir un parquet ciré ?

Pour un parquet ciré, il n’est pas nécessaire de réaliser un entretien régulier. Il suffit de passer l’aspirateur ou un balai microfibre humide pour le nettoyer quotidiennement et de le cirer en petite couche une fois par an afin de garder toutes ses qualités. Dans le cas d’une pièce à passages fréquents, il est idéal de le lustrer une fois par semaine. En cas de tâche due à l’eau, il faut utiliser de l’huile de lin après l’avoir absorbé avec un chiffon. Il suffit d’appliquer quelques gouttes à l’aide d’un chiffon. Pour la finition, ajouter un peu de cire blanche mélangée à de l’huile de lin et la tache disparaît totalement.

Comment entretenir un parquet huilé ?

Les huiles pour parquet pénètrent en profondeur dans le bois pour une protection maximale contre les taches et les salissures. Le parquet huilé nécessite un entretien régulier, mais simple. Un coup de balai à franges légèrement humide ou un passage de l’aspirateur est nécessaire pour le dépoussiérage. L’application d’un nettoyant non détergent adapté est aussi indispensable.

Un lavage à l’eau claire avec du savon noir naturel à l’aide d’une serpillère légèrement humide est parfait pour enlever les salissures plus importantes et pour garder le parquet en bon état. Il est toutefois important de le sécher rapidement.

Après un ponçage, la réalisation d’une couche d’huile est essentielle tous les ans pour préserver sa qualité.

Comment entretenir un parquet vitrifié ?

La vitrification est l’application de couches de vernis spécial pour parquet ou d’un vitrificateur. Un parquet vitrifié est très facile à entretenir.

Il suffit de passer un balai ou l’aspirateur pour enlever les poussières. Passer également, de temps en temps, une serpillère légèrement humide. Pour les taches incrustées, il faut utiliser du shampoing pour parquet à pulvériser directement au bon endroit ou une solution de vinaigre blanc à diluer dans de l’eau et à frotter avec un chiffon.

Avec un entretien régulier, la vitrification n’est nécessaire qu’après 10 à 15 ans, voire 20 ans.

Fenêtre : le bois est-il passé de mode ?

Utilisé depuis la nuit des temps dans le monde de la menuiserie, le bois a toujours été présent dans la conception des portes et fenêtres. Matériau indémodable, il a traversé le temps et s’est adapté à tous types de structure ainsi que tous styles adoptés par une maison. Découvrez ici si les fenêtres en bois sont toujours à la mode.

Le bois, un matériau toujours à la mode

Pour une maison, qu’elle soit contemporaine ou traditionnelle, les fenêtres en bois sont toujours synonymes de convivialité, de tradition, de chaleur et surtout de noblesse. Apportant une élégance inébranlable et une longévité accrue, les essences nobles sont toujours très prisées par les constructeurs et les futurs propriétaires.

Certes, plus onéreuses que celles qui sont en PVC, un matériau récent, les fenêtres en bois se parent cependant de toutes les couleurs disponibles. Pour plus de beauté dans les ouvertures, les bois exotiques ne sont pas en reste puisqu’ils jouent à la fois sur la solidité et l’esthétique.

Pour qu’il puisse refléter la personnalité du propriétaire, il est envisageable de les personnaliser et d’apporter une touche qui identifie le client. Un spécialiste de la fenêtre est d’ailleurs à la disposition de tout particulier souhaitant personnaliser ses ouvertures.

De plus, ce matériau est une matière de prédilection pour les fenêtres. En plus d’être indémodable, il s’adapte à tous les styles adoptés, que ce soit un design classique, plus moderne ou au contraire médiéval, un matériau apportant une présence et une âme à la décoration intérieure comme extérieure.

La solution idéale pour améliorer le confort

Produit écologique, renouvelable et tout ce qu’il y a de plus naturel en menuiserie, le bois est une matière à privilégier pour être plus responsable envers la nature et l’environnement. Pour une habitation qui se veut écolo, c’est une matière vivement recommandée.

De plus, les fenêtres conçues à partir de ce matériau sont parfaites pour améliorer le confort dans la maison. Ayant une bonne performance phonique et thermique, le bois est parfaitement étanche à l’air et à l’eau.

Cette caractéristique qui lui est propre permet au propriétaire de faire des économies en consommation d’énergie. Pour plus d’assurance en termes d’isolation, les fenêtres peuvent être proposées en bois massif.

À l’inverse des autres matériaux comme l’aluminium ou le PVC, les ouvertures faites à partir du bois n’ont pas besoin d’être remplacées intégralement en cas de réparation, il suffit de les réparer partiellement en cas de besoin.

Quelques entretiens pour être tendance

Les fenêtres en bois doivent faire l’objet d’une maintenance régulière pour rester dans la gamme et cela doit se faire au moins deux fois par an. C’est une garantie pour leur longévité, il faut pour cela leur apporter des soins particuliers comme le nettoyage des châssis et des vitrages.

Pour qu’elles gardent toujours leur charme, les saletés ainsi que toutes salissures comme les poussières et les toiles d’araignées doivent être nettoyées. Pour le vernissage ou la peinture, il est essentiel de noter que désormais le traitement par hydrofuges est envisageable et limite ainsi les effets nocifs des insectes et des moisissures.

Installez une table en inox dans votre cuisine

Que vous soyez un professionnel exerçant dans la restauration ou les métiers de bouche, ou simplement un particulier qui souhaite avoir des équipements faciles d’entretien, et permettant d’avoir constamment une hygiène irréprochable dans sa cuisine, la table en inox est un des matériels incontournables à avoir.

Qu’est-ce qu’une table en inox ?

Il s’agit d’un meuble qu’on retrouve souvent dans la plupart des cuisines professionnelles modernes, mais de plus en plus de particuliers apprécient également de l’installer chez eux. Une table inox  mesure en général 800 mm de hauteur et d’un dosseret d’une hauteur de 90 mm. Pour un professionnel culinaire, elle peut être considérée comme une sorte de bureau puisqu’elle est utilisée pour la préparation de repas gastronomiques chauds ou froids. Par ailleurs, si elle est équipée d’accessoires comme des roulettes, il est possible de la déplacer d’un endroit à l’autre.

Les avantages d’une table en inox

La possession d’une table inox permet d’organiser au mieux sa cuisine. En effet, ce type de meuble peut être muni d’étagère ou de tiroirs pour ranger des ustensiles de cuisine. C’est un matériel qui peut résister à la rouille, aux chocs et à une haute température, et dure longtemps. Grâce à sa surface lisse, brillante t très esthétique, elle apporte une touche d’élégance dans la cuisine. En fonction du modèle choisi, vous pouvez l’utiliser pour la découpe des aliments ou des ingrédients pour vos repas, ou bien pour le lavage de vaisselles. En effet, une table en inox ne changera pas ni le goût, ni l’odeur et ni la couleur de vos aliments. De plus, elle est facile à nettoyer en utilisant des produits traditionnels de nettoyage. Par exemple, une éponge ou un chiffon imbibé d’eau savonneuse et un rinçage à l’eau propre sont suffisants pour avoir une table en inox bien propre.

Les différents modèles de tables en inox

La table inox se décline en différentes tailles, dimensions ainsi que des finitions au choix. Une table avec dossier est parfaite si vous ne voulez pas laisser tomber sur le sol des miettes de nourriture ou de farine par exemple. Un modèle équipé d’étagères intégrées permet de ranger vos ustensiles de cuisine, vos couverts, ou encore des condiments. Ces types de tables en inox peuvent également accueillir des bacs GN. Pour les professionnels, les modèles appelés « tables du chef » ressemblant à des tables standards, sont caractérisés par la présence d’un évier profond. Ce qui est très pratique, car l’évier servira à recueillir les épluchures de légumes ou de fruits. De plus, il est possible de le raccorder à un branchement d’eau fin de prélaver les ustensiles de cuisine avant de les disposer dans le lave-vaisselle. Pour ceux possèdent une petite cuisine avec un espace restreint, les tables d’angles en inox est un choix idéal. Vous pourrez y installer par exemple de petits appareils comme un pétrin ou bien un batteur-mélangeur. Enfin, sachez que les tables en inox sont vendues en kit ou montées.

Comment obtenir votre véranda au meilleur prix ?

Vous voulez offrir à votre maison une extension pour gagner en place et luminosité ? Une véranda est une excellente idée qui a un coût, certes. Le but de votre véranda est déterminant : s’agit-il d’une réalisation simple ou bien souhaitez-vous faire installer un produit innovant ?
Poursuivre la lecture

Rénover le sol sans casser le carrelage, comment procéder ?

Pour embellir son intérieur, il est souvent nécessaire de rénover le revêtement du sol. En effet, quand la moquette ou les carreaux ont terni, cela a un impact sur l’esthétique de la pièce. Or, un revêtement fixe comme un carrelage ancien, il est parfois nécessaire de décoller l’ancien support. Cette démarche prend du temps et peut engraisser la facture. Si vos pièces à vivre nécessitent un petit rafraichissement, comment faire pour rénover sans tout casser ? Voici quelques astuces de pro.

La nature du revêtement du sol

Bien souvent, les particuliers se préparent à un gros chantier lorsqu’il s’agit d’un revêtement de sol. Pourtant, cela n’est pas toujours nécessaire. Qu’il s’agisse d’un carrelage grès cérame ou d’une moquette il existe des procédés qui permettent de réaliser rapidement une pose de carrelage. Tout est possible même pour poser des carreaux de ciment pour son revêtement de sol intérieur. La première étape est donc de déterminer la nature du support et celle de la deuxième couche de revêtement.

Un support en carrelage

La pose de revêtement sur un sol brut est pratique que sur un carrelage intérieur. La tâche s’avère plus compliquée si la seconde couche est encore un carrelage salle. Sur ce point, le spécialiste du carrelage opte pour des dalles fines spécialement conçues pour ce genre de rénovation. De cette manière, la finition du carrelage sol intérieur ou du carrelage extérieur restera parfaite. Sur le marché, ce produit se décline en carrelage salle de bain, en carrelage cuisine ou en carreau de ciment. La gamme couvre à la fois le sol et mur. Choisissez entre le carrelage sol et le carrelage mural selon les transformations à réaliser. Pour une finition contemporaine, optez pour le carrelage moderne. On retrouve des matières en grès cérame, en grès cérame émaillé ou en carreau de ciment. Sachez que le carrelage grès cérame peut aussi se décliner en carrelage imitation ou en carrelage adhésif. Avant de poser du carrelage, il ne reste donc plus qu’à déterminer la taille de la dalle. Vous avez donc le choix entre les petits carreaux et le carrelage grand format.

Une pose sur de la moquette

Recouvrir une surface en moquette nécessite un nettoyage. Avant toute chose, déterminez si les fibres sont longues ou fines. La pose est déconseillée sur une moquette fibres longues, car la finition sera inesthétique. Désinfectez la moquette avec un nettoyeur haute pression. Une fois dépoussiérée, on pourra ensuite procéder à l’encollage du nouveau revêtement.

Une pose sur du béton ciré

Un sol en béton ciré peut facilement être recouvert de carreaux, de moquettes, de lino et de PVC.  Le PVC peut être une solution de revêtement à la fois économique et design. La moquette est bien isolante en hiver et son élégance n’est pas en reste. Les carreaux se déclinent en plusieurs variétés des styles répondant à tous les goûts. Quel que soit le matériau choisi, l’essentiel est de bien préparer le support pour avoir une surface plane. Il est toujours conseillé de bien dépoussiérer la surface pour que les produits adhésifs se fixent bien au support.

Les entreprises dédiées aux travaux de rénovation maison

L’idée d’entreprendre des travaux de renovation maison vous emballe ? Commencez par rechercher un établissement professionnel dans le domaine. Aussi, quelle que soit la taille des travaux à effectuer, se confier à un spécialiste est toujours la meilleure solution à privilégier pour garantir la durabilité et la bonne esthétique de votre habitation.

Poursuivre la lecture

Comment designer une cuisine de style industriel ?

Les cuisines industrielles se reconnaissent par leurs espaces, mais aussi par des tuyaux et des murs de brique, des planchers ou parfois des poutres en bois, des rails muraux et bien d’autres éléments. Ceci donne une sensation d’espace et une touche électrique. Nous résumons en 3 points les caractéristiques clés d’une cuisine industrielle. Bonne lecture.

L’espace ouvert

L’espace ouvert et les hauts-plafonds font partie des caractéristiques les plus évidentes d’une cuisine industrielle. Le look rugueux est de plus en plus populaire en raison de son aspect « aérien ». Il ne vous sera pas difficile de dénicher de bons murs de brique. Ceux-ci ne suffisent évidemment pas pour parfaire le style industriel. Il vous faudra également des meubles rustiques ainsi que des poutres et des tuyaux apparents. A cela s’ajoute une légère touche de modernité qu’apportent les appareils habillés en acier inoxydable ou en chrome – pourquoi pas ? Les textures rugueuses se marient parfaitement d’ailleurs avec les surfaces en acier lisses, créant ainsi une subtile harmonie de styles.

La combinaison de matériaux

Des astuces simples peuvent faire ressortir l’ambiance industrielle que vous recherchez pour votre cuisine. Par exemple, les meubles en cuir font bon ménage avec des lampes au sol en acier inoxydable, des tabourets de bar, des plans de travail et des appareils en métal. Cette association de matériaux permet en même temps d’apporter une touche de modernité et de douceur dans la déco intérieure.

Optez par ailleurs pour une seule palette couleurs, de préférences de couleurs rompues ou atténuées. Choisissez notamment un éclairage en acier noir, en cuivre ou en laiton. Les plans de travail en béton ajouteront sans conteste une sophistication élégante et aussi un aspect pratique à l’espace.

Le bois de récupération est généralement un matériau frappant à utiliser pour votre îlot de cuisine et vos étagères. Le matériau est à la fois pratique et esthétique.

La simplicité « brute »

Si vous avez des murs en brique ou en béton, oubliez les pinceaux et laissez-les nus. En revanche, si les murs sont de style moderne et contemporain, les faux murs de brique s’imposent. En quelques clics sur la Toile, vous trouverez un large choix de papiers peints parmi lesquels quelques-uns répondront sans doute à vos attentes. En tous les cas, les murs nus ou revêtus de papiers peints industriels permettent de maintenir l’équilibre esthétique dans la cuisine.

Le tableau est un autre élément que vous pourriez envisager. Il est pratique et reflète en même temps l’aspect inachevé de la pièce. Enfin, optez pour des étagères ouvertes pour plus d’espace et de personnalité.

Comment créer une salle de bain moderne ?

Vous êtes décidé à créer une salle de bain moderne pour votre habitation, seulement, vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Ne vous inquiétez pas. Nous avons conçu pour vous un petit guide à suivre concernant la création d’une nouvelle salle de bain moderne.

Les étapes à suivre

Une salle de bain moderne est avant tout un bon compromis entre esthétique et pratique. C’est-à-dire qu’elle doit assurer un confort d’utilisation pour les occupants d’une maison en outre d’être visuellement attractive. Et pour aboutir à un résultat satisfaisant, il est important de suivre quelques étapes afin de ne pas se tromper sur quelques détails concernant l’installation de la salle de bain. D’ailleurs, plusieurs éléments importants sont à considérer comme la taille de la pièce, l’accessibilité du réseau d’eau ou encore la nécessité de rénover l’espace pour l’installation des équipements et des meubles. Mais de manière générale, voici les étapes à suivre pour la création d’une salle de bain moderne.

            Placer les arrivées d’eau et les évacuations

Si vous êtes en pleine construction de votre habitation, le placement des arrivées d’eau devrait être plus simple à faire au même titre que l’électricité, la ventilation et le système de chauffage. Toutefois, il est préférable que vos installations de tuyaux soient courtes et que les tuyaux d’arrivée d’eau ne soient pas courbée à un angle 90°C. Les risques de bouchons sont grands si les tuyaux sont disposés de cette manière. Et réparer un tel bouchon qui s’est formé est assez complexe si ce dernier est hors de portée. Il sera donc nécessaire de rouvrir votre plancher ce qui fera des travaux en plus, donc plus cher qu’une simple intervention de plombier.

Et en ce qui concerne l’installation de votre douche ou de votre baignoire, il est recommandé que ces derniers soient légèrement placés en pente pour que l’écoulement d’eau ne pose pas problème. A ce sujet, il se peut que vous ayez des complications concernant l’évacuation d’eau de votre baignoire ou de votre cabine de douche. C’est pour cela qu’il est préférable de faire appel à une entreprise d’assainissement dans le 92 pour assurer le bon fonctionnement des évacuations d’eaux de votre nouvelle salle de bain. Ce qui est d’ailleurs fortement recommandé pour le cas d’une rénovation d’une salle de bain déjà existante. Les tuyaux existants peuvent être endommagés, ce qui nécessite l’entretien d’un professionnel pour y remédier.

            Travaux des murs et du plafond

Après le placement des arrivées et des évacuations d’eau, vous pouvez maintenant vous attaquer aux murs et plafond. Ici, il est nécessaire de miser sur des matériaux de qualité. Un plafonnage qui résiste à l’eau ou des plaques de plâtres hydrofuges va être nécessaire. En effet, l’humidité et les fissures sont les principaux risques si vous ne choisissez pas un bon plafond. Si vos connaissances en la matière sont assez limitées, il reste recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée pour installer votre plafond.

De même pour vos murs, privilégiez tout ce qui est résistant à l’eau. Et en ce qui concerne le carrelage, optez pour les modèles qui sont solides. Et dès qu’une fissure apparaît, n’hésitez pas à user du plâtre-ciment imperméable à l’eau pour y remédier. Sinon, les dégâts pourraient s’étendre si vous n’agissez pas au plus vite.

            Couverture du sol et des murs

Tout le côté moderne de votre nouvelle salle de bain dépend en partie de la qualité du sol et des murs. Vous pouvez choisir de très beaux motifs si vous choisissez le carrelage. Ou si vous préférez d’autres matériaux, vous pouvez également considérer d’autre option très design pour une salle de bain moderne comme le liège, la chape de béton, le bois, le marbre… Aussi, envisagez l’installation d’un système de chauffage par le sol. Un spécialiste en chauffage est la meilleure personne à confier ce travail.

Vos murs ne sont pas non plus à négliger. Vous pouvez choisir entre le carrelage et la peinture résistants à l’eau. Selon le résultat que vous avez imaginé pour votre salle de bain, ces deux options sont tout à fait intéressantes. Cependant, choisir la peinture est plus intéressante si vous souhaitez une solution économique pour votre nouvelle salle de bain. D’autant plus qu’elle est facile à appliquer et ne nécessite pas de grands travaux.

            Installation des appareils sanitaire

Ce n’est pas sans raison qu’il faut considérer les systèmes d’évacuation d’eau en premier lieu dans l’installation d’une nouvelle douche. De cette manière, il sera plus simple de penser à l’aménagement de la pièce d’eau. Et comme chaque appareils et équipements sanitaires doivent être reliés au réseau d’évacuation d’eau, il est conseillé de faire appel à des spécialistes en assainissement dans le 92 pour assurer l’installation de ces derniers. Et une raison de plus de faire appel à des professionnels c’est d’assurer le bon écoulement des eaux vers les égouts une fois que la nouvelle salle de bain a été installée. En effet, le placement de certains appareils sanitaires peut présenter des complications au niveau du raccordement avec le système d’évacuation des eaux. Et quoi de mieux que confier cette tâche à des professionnels pour la garantie d’une douche fonctionnelle à long termes.

Le prix de la création de salle de bain

L’installation d’une salle de bain a un prix qui varie en fonction de plusieurs facteurs. La taille de la pièce, l’accès au réseau d’eau ou encore les équipements à installer peuvent faire varier le prix d’une nouvelle salle de bain. Et pour une pièce d’eau de style moderne, il faudra compter un minimum de 4000€ pour une installation complète et environ 3000€ pour une rénovation. Les équipements peuvent faire changer les prix en grande partie. Par exemple, l’installation d’une baignoire coûte un peu plus chère par rapport à une cabine de douche. Et le prix d’installation pour le raccordement au réseau d’évacuation d’eau peut aussi faire la différence. A ce sujet, vous pouvez effectuer un devis gratuit chez des entreprises spécialisées en assainissement dans le 92 pour l’installation et le raccordement de vos équipements sanitaires au réseau d’évacuation d’eau. De cette manière, il vous sera plus facile de calculer votre budget pour l’installation d’une nouvelle douche.

Les avantages du parquet massif

Le parquet massif possède plusieurs atouts pour une maison, surtout lorsqu’elle a un design ancien. À la fois luxueux et élégant, il peut être choisi en fonction de nombreux paramètres. Construit à partir d’un matériau noble, ce type de parquet reste authentique. Un petit tour concernant ses avantages !

Plus esthétique et élégant pour la maison

Selon les avis de menuisiers spécialistes en pose de parquet, le parquet massif est le type par excellence lorsqu’il s’agit de maison traditionnelle. Il est d’ailleurs utilisé depuis des siècles et pour preuve, la plupart des châteaux en France en contiennent.

De plus, selon le design recherché, plusieurs types de bois sont disponibles, que ce soit le chêne, le hêtre, le frêne, le merbau ou encore le teck. Choisir un parquet massif, c’est assurer la valeur de sa maison grâce à sa caractéristique noble.

C’est un atout décoratif qui donne de la valeur à l’intérieur d’un logement. Grâce à une multitude de choix, il peut faire office de décoration personnalisée puisqu’un propriétaire est libre de choisir sa densité, sa couleur, son épaisseur ou encore sa forme. Le type de bois est proposé en fonction du style qu’on veut mettre en place et aussi du budget.

Une résistance optimale pour un coût très accessible

Le parquet massif est beaucoup plus résistant par rapport aux autres types de parquet. Avec son épaisseur, il est estimé être le modèle qui peut supporter les épreuves du temps et des intempéries tout en restant intact s’il est bien entretenu.

Avec sa capacité de résistance, c’est un choix sur le long terme ! En effet, un propriétaire n’est pas obligé d’investir tous les 2 ans. Le prix est certes un peu plus élevé par rapport aux matériaux classiques selon un expert en parquet, mais c’est un investissement sûr qui ne demande à être remplacé que tous les 100 ans, voire davantage.

En plus, sa pose est plus facile, ce qui permet de faire plus d’économie. Si elle est bien faite selon la technique adaptée, le parquet permet d’avoir une bonne isolation à la fois thermique et acoustique. Il absorbe également l’humidité présente dans une pièce.

Le type de bois à choisir

Pour bien choisir le bois, il est important de connaître les points essentiels comme le montant à préparer ou encore l’aspect décoratif de la maison. Même si le chêne est le plus utilisé, il y a des bois exotiques qui peuvent remplir exactement le rôle de ce type de parquet.

L’important n’est pas de choisir le bois le plus cher, mais de connaître le type de bois adapté à une pièce puisque toutes les essences donnent de la valeur à une maison. À noter que certains bois exotiques offrent une décoration surprenante à l’extérieur et à l’intérieur.

Un parquet massif est personnalisable selon le goût de tout un chacun. Selon le style adopté, il peut être teinté, ciré, verni, martelé ou vieilli. Il suffit de faire parvenir sa commande auprès d’un spécialiste qui le réalise pour qu’il réponde à la demande du propriétaire.

Tout savoir sur le contrôle des éléments de la couverture

Pour être prêt à affronter toutes les saisons de l’année, il faut contrôler régulièrement l’état de la toiture. Le premier contrôle de la toiture doit se faire après quelques années (5 à 10 ans) depuis sa construction. Pour les régions où les conditions climatiques sont plus rudes (venteuses, neigeuses ou pluvieuses), le contrôle de la toiture doit se faire tous les 3 ans. Le contrôle de la toiture se fait sur les éléments essentiels de la toiture : la charpente, le revêtement et les gouttières. Il permet de constater les dégradations, les anomalies ou les irrégularités (causées par l’âge, par l’humidité, par des insectes, …) sur ces éléments et de prendre les mesures nécessaires qui s’imposent. Il faut engager des professionnels dans le domaine de la couverture, pour effectuer cette tâche pour que le diagnostic soit fiable.

Pour la charpente

Le contrôle régulier de la charpente de la toiture, surtout la charpente en bois est recommandé. Pendant toute l’année, la charpente endure toutes les forces qui agissent sur le revêtement de la toiture. Après quelques années, elle pourrait présenter des faiblesses. Dans les régions à forte humidité, l’état de la charpente en bois doit être vérifié régulièrement, car le bois est très sensible à l’humidité. Le contrôle de la charpente en bois permet également d’effectuer les travaux de traitement contre les mites au cas où elle est envahie par ces insectes. Les artisans charpentiers professionnels dans le domaine de la couverture, peuvent effectuer tous les travaux nécessaires, selon le résultat de la constatation de l’état de la charpente. Ils assurent les travaux efficaces et appropriés pour renforcer la résistance de la charpente.

Pour les revêtements de la toiture

Après quelques années de la construction d’une toiture, les revêtements qui la composent se dégradent à cause des effets des conditions extérieures. Il faut donc constater régulièrement l’état de ces revêtements, pour pouvoir anticiper et exécuter les travaux nécessaires avant que la toiture perde son étanchéité. Ce contrôle régulier est valable pour tous les types de revêtements de la toiture. Si des anomalies sont constatées, il faut immédiatement prendre des mesures appropriées pour y remédier telles que le remplacement des tuiles fragiles, peinture sur la toiture attaquée par la rouille. Il est à noter que ces travaux .doivent être effectués par un professionnel expérimenté en toiture tel que ce couvreur dans le 91. Après la constatation de l’état des revêtements de la toiture, il faut également vérifier leur fixation pour éviter que la toiture soit emportée par le vent lors de la saison des tempêtes.

Pour les gouttières

Le contrôle des gouttières est également essentiel pour éviter des endommagements des murs et de la fondation du bâtiment. Les travaux de contrôle, effectués sur tous les éléments des gouttières, permettent de détecter les problèmes qui pourraient causer des dégâts dessus et d’effectuer à temps les travaux nécessaires avant que les gouttières perdent leur fonctionnalité.