Confort thermique : quelles sont les clés de la réussite ?

Les propriétaires de maisons contemporaines et modernes connaissent bien ce concept. Le confort thermique intervient, en effet, dans le choix du système de chauffage, mais surtout celui des dispositifs de climatisation. Il s’agit d’un ressenti continuel que les occupants éprouvent dans tous les recoins de l’appartement. Et pour pouvoir mettre en place cette atmosphère de bien-être, il faudra revoir de nombreux éléments aussi bien sur la situation de l’habitation que celle des résidents. Température, hygrométrie, présence ou absence de courant d’air, divers facteurs sont à prendre en considération.

Comment peut-on établir une bonne ambiance thermique ?

Le confort dans une maison est le résultat de multiples aménagements et installations. Cette qualité peut se sentir même s’il arrive qu’on l’oublie et qu’on y soit habitué. La différence peut surtout se ressentir quand on passe d’une espace à un autre comme lorsqu’on sort du bureau et qu’on rentre chez soi. Les propriétaires ont sûrement compris que cet autre aspect de la construction nécessite un certain savoir-faire.

Il est, par exemple, fréquent de revoir la situation des fenêtres, des portes et des volets quand on veut avoir un meilleur résultat. L’intervention d’un menuisier sera donc très utile. Ceux qui souhaitent bénéficier de ce type de professionnels peuvent d’ailleurs suivre ce lien et trouver un technicien en quelques clics. L’artisan ou le constructeur prendra en compte le métabolisme des occupants. Il faudra, en effet, que l’ambiance soit bien adaptée à la chaleur du corps.

Avant de décider des travaux et des équipements à utiliser, la température de l’air et celle des parois devront aussi être connues. Il se peut que l’installation d’un dispositif de chauffage ou d’un système de climatisation ne soit pas nécessaire vu que la température est constamment à un niveau normal. Pour finir, le passage de l’air est un autre paramètre à ne pas oublier. Cet élément doit être capable de circuler efficacement dans la maison sans produire une forte humidité qui risquerait de détériorer les matériaux.

Opter pour une maison bioclimatique

Puisque la tendance est maintenant à l’écologie et à la performance énergétique, il est possible de s’assurer d’un confort thermique en usant des ressources naturelles disponibles. L’astuce consiste ici à créer l’ambiance recherchée, dès la construction de la maison, en organisant l’architecture de l’habitation ou en puisant dans les énergies renouvelables.

Les solutions techniques et les sources d’énergie proposées par les entreprises n’auront pas vraiment leur place dans le logement bioclimatique. Le menuisier peut, par exemple, vérifier que les fenêtres sont bien orientées dans la bonne direction ou qu’elles peuvent laisser passer la lumière et ainsi améliorer l’éclairage à l’intérieur de la résidence. Le bois sera le matériau le plus utilisé puisqu’il s’agit d’user de supports écologiques.

Les concepteurs de ce type de logement misent sur la force du soleil pour que l’ambiance dans l’appartement soit adaptée aux attentes des occupants aussi bien en hiver qu’en été. En plus d’être le gage d’un cadre de vie agréable, la construction bioclimatique permet de faire des économies d’énergies puisque les propriétaires n’auront pas besoin d’un système de chauffage ou climatisation en particulier.