Astuces pour sécuriser vos fenêtres

Les fenêtres sont tout simplement incontournables si vous avez besoin d’une maison confortable, aérée et illuminée. Une fenêtre laisse passer la lumière et elle vous protège du froid et de la chaleur. En plus de ces rôles généraux, sachez qu’une fenêtre tient aussi une place importante côté sécurité, car elle peut certainement servir de moyen pour s’incruster dans votre logement. La fortifier et l’équiper est donc favorable si vous voulez profiter d’une sécurité pertinente à longueur de temps.

La fenêtre : un élément qui pourra jouer à votre désavantage

La fenêtre offre de quoi bien s’installer dans sa demeure, mais niveau sécurité, elle demande encore une grande attention. Si le vitrage de votre fenêtre est ce qu’il y a de plus simple, ce sera en effet très facile de pénétrer chez vous. A part la porte d’entrée, une fenêtre peut certainement servir d’accès à votre domicile ! Les malfrats n’auront qu’à fracturer la vitre pour ensuite s’introduire chez vous.

D’un point de vue général, un cambriolage dure en moyenne 3 minutes et si le vitrage de votre fenêtre est vulnérable, vous offrez toutes les chances aux malfaiteurs. Une fenêtre peut donc représenter un sérieux problème si elle ne peut pas résister à un temps minimal de tentative d’effraction.

En parlant de cambriolages, de nombreux actes se produisent chaque année, atteignant les 400 000. Plus de 80% d’entre eux ont lieu en ville, pendant le jour, vers 14h et 16h. Et vous savez quoi ? 38 % des malfaiteurs s’introduisent par la fenêtre. Ces chiffres sont alarmants, voilà pourquoi, sécuriser vos fenêtres est une question de priorité !

Vitrier de Paris : comment sécuriser une fenêtre ?

Pour sécuriser une fenêtre, le détail le plus important est le choix du vitrage. Il y en a de nombreuses sortes, mais pour une meilleure sécurité, préférez un vitrage anti effraction. Un vitrier paris professionnel vous conseillera d’en faire autant.

A part le remplacement de la vitre, vous pourrez apporter plus d’amélioration à la fenêtre en adoptant une sécurité anti effraction, en installant des barreaux ou des  grilles de protection ou tout simplement intégrer un système de double-serrure à la fenêtre.

Les solutions sont nombreuses, mais vous devrez aussi prendre en considération l’esthétique de votre maison. Pour les grilles et les barreaux, c’est sûr qu’ils peuvent parfaitement les risques de cambriolages, mais ils ne sont pas très raffinés pour mettre au devant de votre maison. L’atmosphère qu’ils génèrent n’est pas tout à fait plaisant, car leurs aspects laissent penser aux centres pénitenciers. De plus, ils restreignent l’ouverture à laquelle une fenêtre est censée tenir le rôle.

Vitrier de Paris : ce qu’il faut savoir sur le vitrage anti effraction

Une tentative d’effraction dure généralement 3 minutes et si vous parvenez à élargir ce temps, ne serait-ce que de 5 minutes, vous arriverez à dissuader de nombreux malfaiteurs à passer votre maison. Une fenêtre résistante est donc ce qu’il vous faut, car les cambrioleurs auront du mal à l’ouvrir et il y a de forte chance qu’ils laissent tomber leur tentative d’effraction.

Un vitrage anti effraction répond parfaitement à vos besoins de résistance, car il est formé de verre feuilleté, qui en fonction de son nombre et de son épaisseur, garantit la fiabilité de la vitre. Conçu particulièrement pour fortifier la sécurité de votre domicile, cette solution, recommandée par tout vitrier paris spécialisé, s’avère également favorable pour garantir l’esthétique de votre cadre de vie.

Le vitrage anti effraction est également connu sous le nom de double vitrage 44.6 et pour bénéficier d’une qualité exceptionnelle, tenez en considération la qualité du verre et les éléments qui vont avec. En entrant dans les détails, les doubles vitrages sont essentiellement composés de couches de verre feuilleté qui s’interpose successivement. D’un cas global, ce type de verre arrive à résister aux tentatives d’effractions à une durée de 6 minutes, cela peut s’optimiser si vous augmentez le nombre et l’épaisseur de ses couches, mais encore si vous augmentez le nombre de films PVB (poly vinyl butyral) qui sont mis entre celles-ci.