Ce qu’il faut savoir sur le nettoyage de la toiture

Au fil des années, la toiture subit de nombreux dommages. Par les diverses conditions climatiques, les intempéries ainsi que la pollution, des mousses et des taches noires s’y forment. D’autres déchets tels que des branches pourries ou des feuilles mortes atterrissent sur la couverture. Par ailleurs,  procéder à son nettoyage devient utile. L’article donnera les détails essentiels à connaître.

 

Importance du nettoyage

En vue de prévenir la détérioration et les dommages irréversibles de la toiture, un entretien régulier s’avère indispensable. Cela lui permettra de ce fait de se solidifier. La couverture résiste mieux aux diverses agressions externes. De plus, un lavage fréquent favorise son étanchéité. En l’occurrence, elle est plus opérationnelle pour lutter contre les infiltrations d’eau.

Effectuer les soins nécessaires au toit prolonge sa durée de vie. En effet, en se débarrassant de tous les désagréments causés par les agents extérieurs, tels que les saletés et les débris, votre toiture vivra dans de meilleures conditions. Du point de vue esthétique, un entretien fréquent permet de lui redonner une bonne silhouette. Par ailleurs, un revêtement propre la rajeunit et lui confère une apparence agréable à regarder. Si vous négligez d’apporter les soins nécessaires à la toiture, des dégâts irréparables peuvent se manifester.

 

Comment procéder au nettoyage ?

Il existe deux principaux types de méthodes à votre portée pour pouvoir assurer vous-même le traitement : le nettoyage à haute pression et celui fait avec une brosse. Le premier se réalise à travers l’utilisation d’un karcher. Ce dernier est un outil très efficace et performant pour vous débarrasser rapidement des saletés difficiles à enlever. Pour l’autre type de nettoyage, il faut vous munir d’une brosse dure dans les magasins pour éliminer les tâches, les mousses et les lichens. Ensuite, rincez le toit du haut vers le bas.

Le nettoyage au karcher peut causer des dommages à votre toiture si vous ignorez comment s’y prendre. Vous pouvez ainsi faire appel à un professionnel comme ce couvreur dans le Alpes Maritimes pour intervenir. Il se chargera du lavage à l’aide d’un appareil de haute pression. Puis, après cette première étape, il appliquera des produits de démoussage et un hydrofuge sur la surface à traiter. Au final, il assurera la réimperméabilité du toit.

Le choix portant sur ces moyens varie en fonction du type de toiture. En cas d’hésitation sur l’option, demandez de l’aide à un couvreur. Expert en la matière, il vous fournira les renseignements essentiels.

 

Quid sur les produits de nettoyage

Un simple nettoyage ne suffit pas pour avoir une toiture performante. Il existe différents produits sur le marché, dont vous devez vous procurer pour mener à bien votre mission.

L’opération de démoussage nécessite l’application d’un produit anti-mousse. Elle permet en effet de supprimer diverses saletés comme les champignons et les lichens. Il suffit de pulvériser la solution sur votre toit. Le rinçage n’est pas obligatoire, car cela varie en fonction du modèle choisi.

L’utilisation des produits hydrofuges sert de traitement pour prévenir toute infiltration d’eau. Elle s’emploie à l’aide d’une brosse ou par pulvérisation selon le cas. Ce traitement n’est pas imposé au propriétaire, mais il est recommandé par les experts. Vous pouvez également appliquer une résine, après le nettoyage et le demoussage. Cette peinture renforce l’imperméabilité à l’eau. L’avis d’un expert est vivement sollicité.

Fréquence d’entretien

Le nettoyage de la couverture s’accomplit une ou deux fois par an. Il est préférable de la pratiquer au printemps. En effet, durant cette période, vous pouvez vous débarrasser des déchets causés par la période hivernale telle que les tâches et les mousses résistantes. Il peut également se faire en automne. Cela vous permettra de dégager les feuilles mortes.

Force est de constater que l’opération exige le respect des normes de sécurité. En réalisant l’entretien, équipez-vous des matériaux nécessaires comme l’échelle par exemple. Le port de chaussures antidérapantes vous évitera toute chute.

 

Les avantages et les inconvénients des volets roulants solaires

L’écologie est de plus en plus importante de nos jours. En effet, tout choix de production, de fabrication et d’utilisation doit s’orienter vers le bien de la terre. C’est tout à fait le cas pour un volet roulant, ils sont très avantageux du point de vue environnemental, mais aussi sur d’autres angles. Toutefois, ils ont aussi des inconvénients.

 

Les avantages des volets roulants solaires

 

Les volets roulants solaires offrent plusieurs avantages. En premier temps, ils sont très silencieux, ils sont flexibles tout en étant facile d’utilisation et facile à installer. Ce sont aussi des compléments d’isolants pour les ouvertures. Les volets roulants électriques ne requièrent aucun apport en alimentation électrique. Si on commence les travaux de rénovation dans le domicile, ils sont les choix les plus judicieux. En effet, les frais sont réduits, le temps est économisé, les travaux à faire sont moins lourds. L’installation du volet roulant est simple, car après avoir pris les différentes mesures, il suffit de poser les rails et les profilés. Puis on fixe le coffre et on déclenche le volet. Ils peuvent aussi être utilisés dans les régions moins ensoleillées. Ils sont aussi indépendants des structures.

 

Les inconvénients des volets roulants solaires

 

Les volets roulants solaires n’ont que peu d’inconvénients. Il ne fait pas baisser réellement les factures de l’électricité vu que l’énergie solaire n’est pas suffisante concernant les grandes ouvertures. Il a une durée de vie de 25 ans, mais est seulement rentabilisé par une moindre rénovation.

Même si sa mise en œuvre est facile, on doit faire appel à un professionnel pour le faire sans erreur de manœuvre et pour réaliser une installation rapide. L’unité de pose coûte environ 150 à 200 euros en fonction de chaque spécialiste. Ainsi, le coût monte encore, plus pour les grandes baies vitrées.

Travaux de toiture, pourquoi faire recours à un couvreur ?

La toiture peut être une œuvre d’art. Pour la construire ou la rénover, il est recommandé d’engager un couvreur professionnel. Ce dernier a tout pour perfectionner la toiture que ce soit sa forme ou la couleur et l’emplacement des matériels nécessaires sur la toiture. En effet, il conseille la couverture idéale pour le revêtement extérieur de la maison. Un vrai couvreur a la capacité d’embellir la maison à travers son travail précieux pour une magnifique demeure. Il connaît ce qu’il faut faire en fonction du climat de la zone et du budget qu’on dispose pour la toiture.

Poursuivre la lecture

Travaux de toiture : comment assurer la sécurité de l’intervenant

Travailler sur le toit expose l’intervenant au risque de la chute dans le vide, qui dans certains cas pourrait lui être fatal. En effet, pour limiter ce risque, il a le devoir de prendre toutes dispositions nécessaires afin d’assurer sa sécurité. Que ce soit pour monter ou pour se déplacer sur le toit, il doit particulièrement être vigilance. Néanmoins, il y a moyen de prévenir les accidents. Découvrez-les dans cet article.

Poursuivre la lecture

Aperçu sur l’importance de l’écran de sous-toiture

Dans la construction ou la rénovation de la toiture en pente, l’installation d’un écran de sous-toiture semble incontournable pour garantir une bonne étanchéité. Si sa pose n’est pas imposée par les normes de la construction, elle s’avère quand même nécessaire pour préserver le bon état de la structure. Retrouvez dans cet article l’importance de cet élément du toit.

Poursuivre la lecture

Guides et astuces pour bien choisir l’enduit des murs extérieurs de la maison

Dans le cadre des travaux de ravalement de façade, l’enduit est la couche à appliquer en dernier lieu. En effet, il apporte une touche finale à la façade. En plus d’être décoratif, il assure la protection de celle-ci car c’est un excellent imperméabilisant sans pour autant priver votre mur d’aération. Il existe actuellement sur le marché toute une gamme d’enduit. Vous pouvez choisir entre plusieurs couleurs et plusieurs types en fonction de vos besoins. Toutefois, il faut savoir choisir car tous les types d’enduit ne conviennent pas forcément au support de votre façade. Aussi, leur mode d’utilisation varie selon le type.

Poursuivre la lecture

Dépannage serrurerie : 5 astuces pour bien choisir un professionnel

Lorsqu’on parle de serrurerie, il existe plusieurs problèmes récurrents qui peuvent vous obliger à faire appel à un serrurier professionnel, dont la clé qui tourne dans le vide ou qui a du jeu, la porte claquée ou fracturée, la clé perdue ou volée. En outre, vous pourrez également avoir besoin de solliciter son service pour renforcer le niveau de sécurité de votre serrure. Donc, qu’il s’agisse d’un besoin de dépannage d’urgence, d’une pose d’une serrure à 3 points, à 5 points ou encore d’une barre de sécurité, le choix d’un serrurier professionnel ne doit pas se faire à la hâte. Découvrez 5 astuces pour bien choisir votre professionnel des systèmes de verrouillage ! Poursuivre la lecture

Quelles sont les techniques d’assèchement de murs ?

Les murs des vieux immeubles souffrent souvent d’humidité. Dans cet article, découvrez les différents phénomènes qui peuvent entraîner cette humidité et les solutions qu’on peut adopter pour les stopper.

Les causes de l’humidité au niveau des murs

Les premières sources d’humidité dans la maison sont les remontées capillaires. Il y a 50 ans, on n’installait pas encore de barrières étanches dans les maçonneries pour couper la capillarité. Les remontées capillaires peuvent être dues à deux phénomènes différents :
– les remontées par effet de mèche
– les remontées d’humidité tellurique
Dans le premier cas, l’eau qui remonte sur les murs est visible sur l’enduit. Ceci est causé par la présence de flaque d’eau généralement à la base du mur concerné. C’est également le cas pour les sols très humides. L’eau monte sur une hauteur d’environ 40 cm du sol. La hauteur de la remontée est influencée par divers paramètres comme la nature et la porosité des matériaux de construction. Elle n’est pas la même si votre mur est en brique, en bois ou en pierre. La remontée capillaire par effet de mèche dépend exclusivement des matériaux de construction et non du champ électrique ou magnétique local.
Dans le second cas, les remontées d’humidité tellurique par électro-osmose sont engendrées par le transfert de liquide à travers une paroi poreuse. Ce transfert est influencé par le champ électrique local. La surface poreuse ne peut pas empêcher le transfert d’humidité entre le bas du mur chargé positivement et humide et le haut du mur chargé négativement et sec. Ce qui engendre une tension électrique entre 300 et 1200 V. Les remontées d’humidité de ce type peuvent atteindre 1,5 m de haut. Contrairement aux remontées capillaires, la limite entre les zones humides et sèches du mur n’est pas régulière.

Les différentes méthodes d’assèchement des murs

Les techniques à adopter dépendent de la cause même de l’humidité. C’est pour cela qu’il serait judicieux de confier les travaux d’assèchement des murs à un professionnel. Sachez, en tout cas, que pour les remontées capillaires, il faut couper la capillarité. Il faut installer une barrière physique ou chimique entre le bas et le haut du mur. La barrière physique consiste à installer des plaques métalliques au niveau le plus bas de la base des murs humides. Cette barrière étanche va empêcher l’humidité de monter sur le mur sec. Elle peut être constituée de bitume armé, de feuilles de plomb, de plaques en acier inoxydable ou de plastique armé. La barrière chimique, quant à elle, permet d’imperméabiliser les murs. Pour cela, il faut injecter des résines, des crèmes ou des gels avec une propriété hydrophobe entre les deux zones. Cet hydrofuge de masse a pour fonction de créer une barrière étanche pour empêcher les remontées d’humidité.
Pour les remontées d’humidité tellurique, il faut procéder par électro-osmose. On peut utiliser l’électro-osmose passive, active ou phorèse pour inverser le champ électrique à la cause des remontées d’eau dans le mur. Par contre, les deux premières techniques, passive et active, ne s’attaquent pas à la source du problème, mais en atténuent les effets. Seule la technique phorèse permet de supprimer les remontées d’eau.